Rechercher
  • Blagnac Rugby

Résumé de la finale 👏🏼


Crédit photo : Laurent Bonnet


Nos joueuses s'inclinent en finale.

Face à l'ASM Romagnat dimanche après-midi, les filles du Blagnac Rugby Féminin n'ont pas su renverser le score pour s'imposer et décrocher le titre suprême de championnes de France.

Une défaite 08 / 13 qui offre tout de même un titre de vice championne de France à notre équipe, récompensant une saison pleine.

Et pourtant...

Et pourtant tout avait bien commencé, pique nique des supporters organisé, accueil du bus des joueuses haut en couleurs et décibels, une ambiance retrouvée, comme on l'aime dans les stades. Tous les signes d'une magnifique journée en perspective... Mais le déluge en avant match était finalement prémonitoire.

Le match.

Le gros de l'orage passé, les filles rentrent sur le terrain avec une ambiance des grands jours à Ernest-Argelès, la tribune présidentielle partagée entre le rouge et bleu et les couleurs de la "Yellow Army", bien présente et bruyante !

La première mi-temps ne sera que combat. Les conditions ne sont pas celles espérées. Un terrain digne d'un gazon anglais, mais un ballon très glissant qui empêche les protagonistes de proposer un jeu de qualité. De nombreux en avant sont à signaler. Si les auvergnates remportent la première mêlée du match, les filles du duo TRANIER sont efficaces en touche.

Mais trop d'imprécisions durant ce premier acte, à la main et au pied avec deux échecs sur pénalités de part et d'autres. Un score nul et vierge vient clôturer cette première mi-temps.

L'engagement sera la clé dans ces quarante dernières minutes de la saison.

Et dès le retour des vestiaires, ce sont les visiteuses qui vont trouver la brèche dans la défense blagnacaise avec une belle inspiration, un jeu au pied par dessus récupéré dans l'en-but par la centre PIGNOT pour le premier essai du match (transformé par l'arrière Jessy TRÉMOULIÈRE,

00 / 07, 43ème).

Le compteur est désormais ouvert et Blagnac n'a plus le choix ! Les filles se lancent à l'assaut du camp adverse et mettent à la faute les auvergnates. Audrey ABADIE en profite pour passer une pénalité et réduire le score à 03 / 07 à la 54ème.

Derrière, Romagnat remet la marche en avant, et Célia DOMAIN se met à la faute et écope d'un carton jaune, permettant une nouvelle fois à TRÉMOULIÈRE de passer une pénalité (63ème).

Et comme à l'image de la demi-finale face au Stade Toulousain à Bordeaux le weekend dernier, ce carton jaune semble rebooster les filles qui élèvent tout à coup leur niveau de jeu.

Le coaching fait aussi du bien et permet de récupérer du sang frais comme en témoigne l'énergie de Mabinty SYLLA, qui a décidé de faire reculer la défense clermontoise sur chaque impact.

Et c'est d'ailleurs elle qui, au bout de plusieurs phases de jeu à proximité de l'en-but de Romagnat, va inscrire l'essai de l'espoir blagnacais (08 / 10, 73ème).

Malheureusement non transformé, cet essai redonne quand même bien de la force aux blagnacaises un peu à bout de souffle dans ces dernières minutes, tout comme leurs adversaires d'ailleurs, qui auront la possibilité d'inscrire trois points de plus suite à une position de hors jeu. La pénalité des 40m est réussie par l'arrière clermontoise et remet Blagnac à 5 points à une minute du terme.

Le stade est debout et le public, de part et d'autres retient son souffle. La crispation se lie en tribune mais aussi sur le terrain, Blagnac récupère le ballon sur le renvoi et le public blagnacais donne ses dernières forces pour pousser derrière ses joueuses, qui crispées, n'arrivent pas à déplacer le bloc défensif adverse assez rapidement pour inscrire cet essai.

Au bout de plusieurs temps de jeu, la décision est prise d'envoyer le jeu au large, mais une imprécision de passe aboutira à un en-avant blagnacais.

Madame l'arbitre siffle la fin du match sur ce score de 08 / 13 pour l'ASM Romagnat. Les "jaune et bleu" sont championnes de France.

Une finale de perdue, mais tant de choses gagnées...

Les larmes coulent du côté de Blagnac, la tristesse est immense pour le public, les joueuses et le staff ont tant donné durant toute la saison pour s'offrir ce titre... mais ce dimanche, la vérité du terrain en a voulu autrement.

On aperçoit les filles se resserrer immédiatement entre elles sur le terrain, se regarder fièrement dans les yeux, on voit les cadres prendre la parole.

Le public, certes triste et déçu pour ses joueuses, se lève et applaudit pour féliciter son équipe, mais aussi pour les remercier de toutes ces émotions vécues tout au long de la saison.

Une fois les larmes séchées, les filles profiteront pleinement de l'ambiance d'après-match pour fêter cette superbe saison, et remercier celles qui tirent leur révérence. Cette ambiance, ce collectif, cette union sont autant de facteurs qui font que cette saison sportive est grandement réussie, même avec cette défaite en finale. La "farandole" qui s'en suivra ne viendra que le confirmer...

Félicitations les filles !

110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout