top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBlagnac Rugby

Le résumé du week-end : le dernier effort avant les fêtes

La dernière danse, pour nos équipes fanions blagnacaises, à l'aube des fêtes de fin d'année. Deux matchs, deux belles rencontres, dont voici les récits !


Nationale


Pour clôturer cette année 2022, le Blagnac Rugby se rendait dans le Tarn afin d'y affronter le voisin du Sporting Club Albigeois. Un match pour le compte de 14ème journée de Nationale, entre les Tarnais, 4ème au classement, et les Haut-Garonnais, 5ème avant la rencontre. Au Stadium d’Albi, ce sont les locaux qui prennent le jeu à leur compte. Les Caouecs se mettent à la faute et le buteur albigeois passe une puis deux pénalités en 10 minutes pour mener 6-0. Il faut attendre la 21ème minute pour voir les premiers points blagnacais, grâce à une pénalité d’Antoine Renaud, avant que le demi de mêlée jaune et noir ajoute une nouvelle fois trois points (9-3). Albi s’installe dans le camp blagnacais et nos garçons sont sous pression, sur leurs 5 mètres. Mais la défense tient, les avants Caouecs arrachent le ballon… et décident de jouer ! Ugo Seunes adresse une passe au pied pour Ximun Villemur. Ce dernier est soutenu par la paire de centres qui transperce sur l’aile la défense. Le demi d’ouverture suit, et est repris dans les 22. Mais le soutien est là. Les Blagnacais se transmettent le ballon et Antoine Renaud arrive sur la ligne albigeoise, mais ne parvient pas à aplatir. Sur la relance, la défense albigeoise était en position de hors-jeu. L’arbitre intervient, sort un carton jaune pour le deuxième ligne Engelbrecht et accorde un essai de pénalité ! Une action entamée dans l’en-but blagnacais et conclue sous les poteaux tarnais ! Blagnac mène 9-10 à la 30ème minute, mais Albi revient à la charge. Le SCA a une touche à 5 mètres, le pack progresse et fini par marquer pour repasser devant au score 14-10. Antoine Renaud va passer une pénalité de plus, pour recoller à 14-13 à la mi-temps.


Le second acte est plus compliqué pour les Caouecs. Dès le retour des vestiaires, les Blagnacais vont concéder un essai de pénalité et se retrouver à 14 après un carton jaune donné à Jean-Baptiste Martin (21-13). Peu d’actions et de points sont marqués durant cette période, si ce n’est une nouvelle pénalité pour Albi en fin de match (24-13). Le score ne bougera pas, les Caouecs s’inclinent pour leur dernier match de l’année à Albi et passe 6ème au classement derrière Bourgoin.

Elite 1


Après plus de 7 mois, l’Elite 1 était de retour au stade Ernest-Argelès à Blagnac pour du championnat. Ce samedi soir, elles affrontaient les Amazones du FC Grenoble. C’était l’occasion de revoir certaines de nos mondialistes revêtir le maillot des Caouecs. Le retour de Clara Joyeux, Gabrielle Vernier, Charlotte Escudero ou encore la première d'Emilie Boulard sous notre maillot. Et les filles démarrent fort. Après une pénalité d’Audrey Abadie en début de match, Amy Pyle va inscrire le premier essai de la rencontre. La transformation passe, et le BRF mène 10-0 après 20 minutes de jeu. Juste avant la pause, les Iséroises vont réduire le score à 10-3 après une pénalité. A la mi-temps, les Caouecs sont devant. En deuxième période, Blagnac va effectuer des changements à la 50ème minute, et ces choix vont s'avérer payants. À peine entrée en cours de jeu, Charlotte Escudero inscrit le second essai et Audrey Abadie convertit (17-3). La troisième ligne internationale va même se faire le plaisir de marquer un doublé, 10 minutes plus tard. Un troisième essai transformé synonyme de bonus offensif (24-3). Mais les Grenobloises vont répliquer et finir dans l’en-but blagnacais, leur permettant d’inscrire leur premier essai de la rencontre. La transformation passe, le score est de 24-10. Les Caouecs doivent retourner à l’offensive pour reprendre ce point de bonus offensif. Et c’est Emilie Boulard qui marque l’essai à 5 points, à moins de 10 minutes de la fin. La transformation est manquée, et ce match se soldera sur le score de 29-10. Une victoire avec le bonus et une première place avant de se mettre au chaud durant les fêtes !

La décla du week-end : Eric Escribano "On sait les axes de progrès pour la fin de saison"

"C'est un score lourd au vu de la physionomie du match. La conquête nous a été trop défaillante pour pouvoir rivaliser avec les équipes du Top 4. On sait ce qu’on va devoir travailler pour réaliser une belle deuxième partie de saison, pour pourquoi pas s’offrir quelque chose pour ce groupe fabuleux. Si on m’avait dit qu’on serait 6ème en décembre, j’aurais signé tout de suite. Maintenant les joueurs vont se ressourcer et petit à petit, on se concentrera sur les matchs qui vont arriver en janvier !"

179 vues0 commentaire
bottom of page