Rechercher
  • Blagnac Rugby

C'est la rentrée pour le BRF !

Après un succès face au Stade Toulousain Féminin (34-12), samedi dernier, en match de préparation, les joueuses du Blagnac Rugby Féminin attaquent une nouvelle saison d'Élite 1, ce week-end, face au RC Chilly Mazarin. Objectif : bien débuter ce nouvel exercice. Décryptage.

© La Fabrique Visuelle


Pour les Blagnacaises, l’impatience va prendre fin


2 mois et 28 jours. C’est très exactement le temps qui s’est écoulé entre la finale de l’Elite et la reprise fixée ce samedi à 16h30 face à l’équipe de Chilly-Mazarin. Hasard du calendrier ou pas, les vice-championnes de France de la dernière édition vont comme leurs homologues masculins débuter l’aventure 2021-2022 dans l’Essonne. Fort de son statut de favori, Blagnac s’est préparé en conséquence et l’impatience est à son paroxysme pour des Caouecs déterminées à aller loin dans la compétition. Un premier retour au contact concluant a été effectué la semaine dernière avec un succès 34-12 face aux voisines du Stade Toulousain laissant entrevoir des motifs d’espoir et des axes de travail pour les premières rencontres à venir. « Ce fut un bon retour à la compétition, il manquait du monde de chaque côté mais c’est on a vu des choses intéressantes et c’est à la fois une bonne base de travail ainsi qu’une excellente remise en jambes », avoue Nicolas Tranier sentant son équipe prête physiquement pour le coup d’envoi de la saison. « On a travaillé pour être prêt physiquement donc je pense que les filles n’auront pas trop de difficulté à trouver le rythme et puis on sent vraiment une attente collective de vouloir reprendre la compétition », assure le coach des avants satisfait de l’intégration des recrues.


La continuité face à la nouveauté


« Les nouvelles ont été bien accueillies dans le groupe, sur le plan humain notamment ce qui est très important pour nous, en ce qui concerne le rugby c’est un peu plus long mais avec l’aide des anciennes ça devrait se faire rapidement », prévoit le co-entraineur des Blagnacaises dont le plan de jeu de ce premier rendez-vous reste simple. « L’état d’esprit, l’envie, la combativité, c’est sur ce genre de choses que les matchs de début de saison se remportent », analyse le compère de banc de son frère Laurent. Face à une équipe de Chilly-Mazarin vaincue à deux reprises l’an passé et qui a lutté en play-down lors de la deuxième partie de saison, l’avantage est forcément du côté de Blagnac mais attention aux Essonniennes qui entament un tout nouveau cycle. « Il y a eu du changement dans leur équipe, c’est un groupe bien différent avec un nouveau staff notamment », prévient avec un brin de méfiance Nicolas Tranier. Le duo Ivan Dury-Alain Fior a pris les commandes et les Chiroquoises comptent dans leur rang deux internationales avec Coralie Bertrand et Emilie Boulard. Vainqueures de Rennes 5-15 en amical, les « Spartiates » ont annoncé la couleur et comme pressentit c’est un beau combat qui s’annonce en ouverture du championnat.


Ensemble, tous Caouecs !

419 vues0 commentaire