top of page
Rechercher
  • Blagnac Rugby

« Élémentaire, mon cher Ernest ! » - Le dauphin vient refaire surface à Blagnac

Découvrez l’enquête spéciale réalisée par notre inspecteur, pour tout connaître de l’adversaire du Blagnac Rugby, à l’occasion de cette dixième journée de Nationale, le Club Sportif Bourgoin-Jallieu Rugby !


Les faits : En apnée pendant 5 journées

Dans la lignée de la fin de la dernière saison, Bourgoin a continué sur sa lancée à l’entame de celle-ci. D’entrée, les Berjalliens (actuellement 5e) ont décroché 4 victoires de rang puis un premier accroc à la maison face à Suresnes a quelque peu enraillé la machine. Il a fallu attendre 4 journées de plus pour revoir le CSBJ s’imposer. C’était à l’extérieur à Chambéry 19-25 en début de bloc. Un regain de confiance confirmé par un large succès face à Cognac signe que l’équipe va mieux et se déplace à Blagnac en ayant trouvé des réponses après cette période d’interrogations.


Les suspects à surveiller : Pour vivre heureux vivons Cachet

« Pas de fautes surtout pas de fautes ! ». Le staff blagnacais a tout intérêt à marteler ce message avant et pendant la rencontre. Et pour cause, le CSBJ compte dans ses rangs le meilleur réalisateur de Nationale : Nicolas Cachet. Le métronomique arrière en est déjà à 163 points inscrits… Le moindre bras levé par l’arbitre et l’addition risque d’être encore plus salée. Notons aussi les présences du surpuissant flanker Luafutu, ancien pensionnaire du Super Rugby et passé par Brive, auteur de 3 essais cette saison. Derrière, Foliaki n’a d’ailier que le numéro dans le dos. Son physique de talonneur et sa vivacité ont fait des dégâts dans de nombreuses défenses. Enfin, nous seront heureux de retrouver notre ex-pilier Romain Favaretto qui devrait fouler la pelouse d’Ernest-Argelès mais sous ses nouvelles couleurs.

Le lieu : Ce terrain n’est pas à vendre

Joueurs et staff se sont fixés un objectif aussi principal qu’immuable cette saison : conserver notre invincibilité à domicile. Honnêtement, ce n’est pas passé loin la dernière fois contre Narbonne avec un nul arraché dans les derniers instants, 12-12. Un nul oui, mais pas une défaite donc pour l’instant les Caouecs tiennent bon et espèrent résister encore longtemps.


Le casier : Blagnac-Bourgoin, on s’en souvient très bien !

Cette réception de Bourgoin fut l’un des souvenirs les plus marquants du dernier exercice. Face à des Isérois surmotivés et engagés dans une rencontre disputée avec des conditions apocalyptiques, nos Blagnacais étaient parvenus à s’imposer d’un petit point 12-11. Ce jour-là l’inusable Antoine Renaud avait ajusté la mire, inscrivant toutes nos unités, tandis que notre pack avait troqué les pneus pour les chenilles et réalisé un grand match nous sortant in extremis du bourbier.

L’énigme : La meilleure défense c’est l’attaque ou la contre-attaque ?

Bourgoin ne refuse pas le jeu et ceci peu importe les conditions. La 3e attaque de Nationale a d’ailleurs encaissé quasiment autant de points qu’elle n’en a marqué (276 points marqués contre 248 concédés). Un buteur redoutable, un pack tout-terrain et une ligne de trois-quarts inspirée font que l’on ne s’ennuie jamais face au CSBJ. Justement, quelle va être l’option choisie par nos Blagnacais ? Se laisser tenter par le jeu au risque de se faire contrer ou bien garder le ballon bien au chaud, à l’abri des 9 petits degrés annoncés… La réponse samedi.

143 vues0 commentaire
bottom of page