Rechercher
  • Blagnac Rugby

« Élémentaire, mon cher Ernest ! » - Blagnac comme un coq en pâte ?

Découvrez l’enquête spéciale match du Centenaire, réalisée par notre inspecteur, pour tout connaître de l’adversaire du Blagnac Rugby, à l’occasion de cette quatrième journée de Nationale 22/23, l’Union Sportive Bressane Pays de l’Ain !


Les faits : Les futurs rois de la basse-cour ?

3 matchs, 2 victoires et une défaite. Déconvenue qui était inaugurale et sur le terrain de Dax (23-17). Depuis les Bressans ont trouvé la bonne carburation au point d’écarter facilement Chambéry puis de se « rattraper » en allant s’imposer à Cognac 26-27. Stationné au pied du podium, l’occasion est trop belle pour l’USBPA de s’installer en haut du classement pour pouvoir ensuite y rester.


Les suspects à surveiller : Le pari de la jeunesse

Avec 24 départs pour seulement 8 arrivées, Bourg-en-Bresse compte sur sa jeunesse à l’image de sa charnière composée de Graulle (frère de notre ailier) et Lacombe (21 et 22 ans). Leur 8, Loïc Baradel, meilleur marqueur et capitaine de cette formation, a tout juste 25 ans et il en est de même pour le joueur le plus utilisé, le deuxième ligne hollandais Koen Bloemen.


Le lieu : Ce cher Marcel-Verchère

Les coqs de Bresse ont l’habitude d’évoluer dans une bouillante cocotte de 8000 places. Réputé pour être l’un des stades les plus « chauds » de Nationale, Marcel-Verchère fait figure de place imprenable où le spectacle est garanti. Dotée d’une pelouse hybride, l’enceinte est propice à un jeu ouvert et vif, taillé sur mesure pour la fougueuse et jeune équipe violette.


Le casier : À chaque équipe sa mi-temps

Les deux dernières confrontations contre Bourg se sont soldées par des défaites, il faut dire assez similaires. 21-12 puis 15-25 ont été les scores finaux avec des physionomies étrangement ressemblantes à savoir un premier acte difficile pour nos Caouecs puis un réveil qui a surpris à chaque fois les Bressans.


L’énigme : Faire rapidement la course en tête

La pluie et 19 degrés sont annoncés pour ce déplacement typiquement automnal. Des conditions qui ne vont pas pour autant resserrer le jeu mais probablement provoquer l’inverse. Sur la pelouse hybride, les trois quarts des deux équipes vont pouvoir s’exprimer et le jeu fuser dans tous les sens. En prenant rapidement l’avantage et en sortant une prestation défensive impeccable, Blagnac a une chance de faire un bon résultat.

244 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout