Rechercher
  • Blagnac Rugby

« Élémentaire, mon cher Ernest ! » : 21 part.2 - Une victoire dans le 92 « izi » ?

Découvrez cette nouvelle enquête, réalisée par notre inspecteur, pour tout connaitre de l’adversaire du Blagnac Rugby, à l’occasion de cette 19ème journée de Nationale, le Rugby Club Suresnes Hauts-de-Seine !


Les faits : Suresnes, en vert et contre tous

Les Altoséquanais sont dans la même situation que la notre avant la venue de Chambéry dimanche dernier. Ils sont sur une série de 4 revers de rang contre Dax, Chambéry, Aubenas et Valence-Romans. L’état d’urgence n’a pas encore été déclaré pour les Suresnois, ils possèdent 10 points d’avance sur le premier reléguable, mais une victoire ferait du bien au moral et les hommes du manager Alexandre Compans n’ont plus que cette idée en tête.


Les suspects à surveiller : Tout pour l’attaque au pied de La Défense

Les qualités offensives du RCS ne sont plus à prouver. Cette équipe a l’attaque dans le sang et elle se classe d’ailleurs au 6e rang des formations les plus prolifiques de Nationale portée par des trois-quarts de talent comme Titouan Cazedepats (5 essais inscrits cette saison) ou le centre Thibault Jauzion. Dans le rôle du buteur Matthew Ford se charge de collecter les points. Tandis que les incontournables Bastien Bérenguel et Antonie Claasen en troisième ligne ainsi que l’imposant Chris Van Leuween à l’attelage rajoutent autant de kilos que d’expérience dans un pack déjà massif.


Le lieu : La « Seine » est à vous !

Suresnes, en Hauts-de-Seine, dans le 92, c’est une belle banlieue parisienne : monuments historiques, patrimoine culturel, producteurs locaux, vignes et son Jean-Moulin, le stade du RCS. Depuis 1975, il est l’antre du club suresnois. À son entrée, un portrait gigantesque réalisé en l’hommage de cette légende de la résistance française. Un terrain qui servait autrefois de piste d’atterrissage pour les canards durant leur migration. Depuis, les temps ont bien changé, et la forteresse francilienne n’est jamais facile à prendre !

Le casier : Jamais deux sans trois ?

Début de saison à Ernest-Argelès et Blagnac continue sa belle série en s’imposant face à son adversaire parisien lors de ce que nous appelons « Le derby des banlieusards ». Un succès 15 - 5 sous un beau soleil, avec la manière, et sans vraiment trembler. Revenons maintenant à un après-midi de 14 février 2021, jour de Saint-Valentin, durant lequel les aficionados des Caouecs auront passé une belle fête des amoureux lorsque leur équipe s’imposait 14 - 18 face aux Vert & Blanc. Nostalgique ?

L’énigme : Quand Suresnes attaque Blagnac contre-attaque

Les rencontres contre Suresnes donnent toujours lieu à des matchs ouverts. Certes le dernier 15-5 en faveur de nos Blagnacais n’a pas été le score le plus élevé de cette saison mais les offensives y furent nombreuses et parfaitement contenues par la défense des Caouecs. Point fort de ce succès il va certainement falloir s’appuyer sur les mêmes ingrédients et profiter intelligemment des ballons de récupération pour contrer nos hôtes.

162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout