Rechercher
  • Blagnac Rugby

« Élémentaire, mon cher Ernest ! » : 18 part.2 - Pour la suprématie en Occitanie !

Découvrez la seconde partie de cette nouvelle enquête, réalisée par notre inspecteur, pour tout connaitre de l’adversaire du Blagnac Rugby Féminin, à l’occasion de cette 10ème journée d’Elite 1, le Montpellier Hérault Rugby Féminin !

© Montpellier Hérault Rugby Féminin - Facebook


Les faits : Fidèle à sa réputation

Pas forcément besoin de livrer de grandes analyses car à la simple évocation du nom de Montpellier on sait de suite de qui nous parlons : un monument. Avec 8 boucliers, les Cistes marchent depuis plusieurs saisons sur l’ensemble du rugby hexagonal et cette année encore elles sont fidèles à leur réputation en affichant le plus grand total de points sur les deux poules réunies (35 points) et le deuxième meilleur bilan offensif de l’Elite 1.


Les suspectes à surveiller : Du feu par toutes les armes

Quand vos deux meilleures marqueuses sont une deuxième ligne et une ailière cela résume parfaitement le potentiel de votre équipe. L’incontournable Safi N'Diaye et la virevoltante Cyrielle Banet ont toutes deux franchi la ligne d’en-but adverse à quatre reprises cette saison confirmant que le danger peut survenir des ailes comme d’un bon vieux ballon porté. Ajouter à cela l’explosivité d’Emeline Gros et la maestria de Morgane Peyronnet en 10 et vous obtenez une formation servant de parfaite définition à l’expression « pratiquer un rugby total ».


Le lieu : Là où la croix occitane rayonne !

Avons-nous besoin de vous présenter le Ernest-Argelès encore une fois ? C’est aussi votre maison ! C’est celle de nos joueuses, pour sûr ! 3 victoires en autant de rencontres à la maison, dont deux clean-sheets de suite ! L’ogre montpelliérain aura t-il les ressources pour inverser cette tendance dimanche ? On ne le souhaite pas !

Le casier : Revanche à prendre !

Cette saison, notre équipe, c’est très costaud ! Oui mais voilà, seul point noir au tableau, une défaite à Montpellier 18-10 le 10 octobre dernier lors de la troisième journée. Un match de titans, un choc, un derby qui avait tenu ses promesses, et qui devrait à nouveau nous régaler dimanche prochain. L’esprit de revanche sera forcément présent, et la volonté de s’emparer du trône des Montpelliéraines trotte bien sûr dans toutes les têtes !


L’énigme : Le derby ça commence toujours devant

13-8 la saison dernière, 18-10 à l’aller… Récemment les matchs contre Montpellier peinent à dépasser la barre des 20 points pour le vainqueur. Ce sont des duels toujours âpres et serrés où la dimension de rivalité (régionale) est de plus en plus exacerbée nous faisant réécrire la célèbre citation, le « derby » ça commence toujours devant.


178 vues0 commentaire