Rechercher
  • Blagnac Rugby

« Élémentaire, mon cher Ernest ! » : 17 - C’est la tournée des Caouecs !

Découvrez la première partie de cette nouvelle enquête, réalisée par notre inspecteur, pour tout connaitre de l’adversaire du Blagnac Rugby, à l’occasion de cette 16ème journée de Nationale, l’Union Cognac / Saint-Jean d’Angély !

© Union Cognac St-Jean d'Angély - Facebook


Les faits : Toujours se méfier de la bête blessée

14e et dernier du championnat, Cognac n’est pas au mieux au moment de venir à Blagnac. Mais cette situation n’enlève rien au caractère et à la force de cette équipe et c’est parfois lorsqu’il est dans les cordes qu’un boxeur se révèle le plus dangereux. Malgré 3 défaites lors des 3 dernières journées, l’UCS a montré un nouveau visage en 2022, plus joueur notamment et surtout les Charentais sont allés chercher un bonus défensif à Suresnes (23-19) puis ils ont perdu d’un point à la maison face au VRDR (21-22) dès lors il ne manque plus qu’un match référence pour valider ce renouveau et c’est ce qu’ils vont tenter de faire contre nos Caouecs.


Les suspects à surveiller : Pack corsé et buteur en charentaises

Ce sera un match dans le match. Notre arrière Antoine Renaud et celui de Cognac Quentin Lalarme occupent respectivement la 2e et 1ère place du classement des meilleurs réalisateurs. Un duel de pistoleros s’annonce en plus de l’habituel combat à livrer face au pack charentais. Très expérimenté le paquet d’avants de l’UCS comporte au moins un suspect à surveiller par ligne… Le robuste et explosif talonneur Maxime Gau pour la première, l’athlétique australien Jeremiah Lynch à l’attelage et enfin le puissant Thomas Toevalu en troisième ligne.


Le lieu : Là où le jeu se distille

C’est le dôme, le lieu où le jeu caouec est protégé, brassé. Ernest-Argelès a vu depuis des dizaines et des dizaines d’années ce doux breuvage s’allonger, des ballons frappés, des températures givrées, des effectifs rafraîchis, un mix de multiples combinaisons travaillées avec amour. Ajoutons à cela un zest de talent pur et de valeurs blagnacaises, vous obtiendrez le cocktail parfait : celui d’une équipe qui, sur sa pelouse, ne lâche jamais, et ce n’est pas prêt de s’arrêter…

Le casier : Ne pas retomber dans la cuve

À l’aller, les Caouecs s’étaient écroulés. Forts de leurs succès initiaux face à Massy, puis Nice, les hommes d’Escribano / Fuertes avaient pourtant entamé cet apéro de la meilleure des manières, avant de se faire rejoindre, surprendre, et à la fin, Blagnac payait l’addition, et rentrait bredouille de ce déplacement charentais (22-14). Second round prévu ce week-end, à consommer sans modération !


L’énigme : Discipline à haut risque

Avec un buteur de la qualité de Quentin Lalarme et un pack aussi dominateur que celui de Cognac la discipline sera la clé de cette rencontre. Comme à l’aller lorsque Blagnac s’était incliné en encaissant un essai de pénalité et 5 tentatives réussies par l’arrière de l’UCS. Le premier succès de l’année va donc passer par de la communication, de la concentration et de l’attention portée aux consignes de M. l’arbitre.

151 vues0 commentaire