Rechercher
  • Blagnac Rugby

« Élémentaire, mon cher Ernest ! » : 14 - Le derby de la chouette est lancé !

Découvrez une nouvelle enquête, réalisée par notre inspecteur, pour tout connaitre de l’adversaire du Blagnac Rugby, à l’occasion de cette 13ème journée de Nationale, le Stade Dijonnais !

© Stade Dijonnais - Facebook


Les faits : La moutarde va leur monter au nez

A la fin du championnat l’an passé Dijon avait terminé 11e. Les descentes avaient été gelées mais les Bourguignons avaient malgré tout assuré un maintien virtuel. 7 mois plus tard, le Stade Dijonnais lutte toujours pour sa survie. Actuellement 13e, ils n’ont pas changé leur philosophie de jeu et leur objectif du maintien. Après plusieurs revers de rang les protégés du duo Paterson-Kohler se sont relancés au meilleur moment en s’imposant face au VRDR (12-10), pile avant la trêve et cet ultime déplacement à Blagnac.


Les suspects à surveiller : Des Bourguignons ducs de l’offensive

La force du Stade Dijonnais c’est sa ligne de trois-quarts. Le jeu avant l’enjeu, telle pourrait être la devise de ces ducs de Bourgogne. Le talent de chef d’orchestre de Fuertes combiné à l’appétit de joueurs tels qu’Odiete (meilleur marqueur du championnat 6 essais) ou de l’expérimenté Alban Conduche font des dégâts dans les défenses adverses. En effet Dijon joue debout et joue plutôt bien.


Le lieu : 5/6, Blagnac, c’est du presque parfait

Depuis le début de la saison Blagnac n’a perdu qu’un seul de ses six matchs à domicile. La seule déconvenue a eu lieu contre Albi le 13 novembre dernier (6-14) lors du derby. Pour une équipe qui joue le maintien comme les Caouecs, c’est vital d’être bon à la maison et pour le moment c’est plutôt réussi. Espérons que ce « derby » là tourne à notre avantage.


Le casier : Le genre de virée que l’on préfère oublier…

Un départ pied au plancher avec un essai dès les premières minutes puis Dijon avait repris les commandes du match. Du moins temporairement car à la pause le score n’était que de 13-12. C’est dans le deuxième acte que nous avions subi la furia bourguignonne avec 4 essais inscrits en 40 minutes… Un lourd ratio qui avait permis aux locaux de s’imposer 39-15 et nous étions rentrés les valises pleines mais qu’importe puisque ce coup-ci la revanche a sonné.


L’énigme : Les chouettes vont se prendre le bec

Quoi qu’il arrive Dijon va jouer. C’est une équipe qui aime déplacer le ballon. Il y a des joueurs habiles, rapides et ce bataillon est fidèle à sa philosophie de jeu. Après deux matchs véritablement hivernaux, Blagnac retrouve un adversaire qui peut offrir une belle rencontre en guise de cadeau au pied du sapin pour les supporters.

320 vues0 commentaire