Rechercher
  • Blagnac Rugby

"Élémentaire, mon cher Ernest" - 02 : l'armada niçoise débarque à Blagnac

Dernière mise à jour : sept. 10

Après un premier succès obtenu sur le fil sur le terrain de Massy, les Caouecs s'attaquent à une autre grosse écurie du championnat, le Stade Niçois. Les Aiglons, piqués au vif en ouverture de championnat par Valence Romans, à domicile, seront revanchards lors de ce déplacement à Ernest-Argelès. Passage au crible du futur adversaire du Blagnac Rugby.



© Anaïs Rmr - Stade Niçois - Facebook



Chouette, voilà les Aigles !


Le Stade Niçois est revanchard cette saison. Leaders à l’issue de la phase régulière l’an passé les Provençaux ont échoué à une encablure de la montée et comptent fermement repartir à la conquête de l’accession en Pro D2.

Comme lors de première édition de la Nationale, Nice fait partie des équipes sur lesquelles il faudra compter pour animer le haut du tableau. De nouveau cités parmi les favoris, les Provençaux vont tenter ce coup-ci de se hisser jusque sur la dernière marche pour accéder à l’antichambre de l’élite. Défaits par Narbonne en demi-finale le 30 mai dernier, les Niçois avaient opposé une farouche résistance aux Audois dans un match fermé et un duel de buteurs tournant à l’avantage du RCNM, 9-12. Meilleure attaque, meilleure défense et première à l’issue de la phase régulière la machine maralpine s’était enrayée lors de ce rendez-vous décisif. Les Stadistes entament donc cet exercice 2021-2022 revanchards et motivés à l’idée de prouver que cette défaite était une erreur du destin.


Comme lors de l’intersaison précédente, Nice a donc réalisé un mercato de qualité avec un renouvellement important de son effectif qui est guidé par le duo franco-géorgien Bolgashvili-Osmond. 22 départs remplacés par 22 arrivées avec notamment 12 avants venus renforcer un pack en acier trempé notamment avec les apports de Thibaud Rey (2e ligne, Mont-de-Marsan) Corentin Astier (2e ligne, Montauban) ou Badri Alkhazashvili (talonneur, Brive). Un marché des transferts encore plus impressionnant au moment de scruter les arrivées dans les lignes arrières avec les venues du canonnier gallois Dorian Jones (ouvreur, SAXV), du puissant centre belge Jens Torfs (Mont-de-Marsan) et de l’emblématique ex-ailier de Provence Rugby Thibaut Zambelli. Bref, du costaud et de l’expérience à tous les niveaux peut-on résumer au sujet de cette armada méditerranéenne qui va jeter l’ancre dans le port de Blagnac ce samedi.


D’autant que les Provencaux se sont inclinés, vendredi, en match d’ouverture de cette nouvelle saison de Nationale. Opposé à une équipe de Valence Romans, ex-pensionnaire de Pro D2 et bien décidé à retrouver le deuxième échellon professionel à l’issu de cette saison, les Rouge & Noir, pourtant à domicile, n’ont pas fait le poids. En s’inclinant dès son premier match de la saison, les hommes de David Bolgashvili ont confirmé leur faculté à mal démarrer les championnats. Une aubaine pour nos Caouecs, qui s’attendent à une rude opposition sur la pelouse du Ernest-Argelès.



Le joueur à suivre : Antoine Renaud


Nouveau nom sur le papier, et déjà sur le devant de la scène, Antoine Renaud, ouvreur et arrière de formation, aura écoeuré les Massicois lors de la journée inaugurale de championnat. Auteur d’un quasi sans-faute au pied (8 pénalités réussies pour 1 échec), le numéro 10 blagnacais à porter son équipe vers son premier succès de la saison, à l’extérieur, qui plus est. Nul doute que l’expérience de l’ancien joueur de Dax sera un atout majeur dans cette opposition de gala.


Son duo avec Paul Ravier à la charnière semble déjà bien rodé. En tant que chef d’orchestre de l’équipe, tout est en place désormais pour que la balade d’Antoine Renaud jaillise sur le pré, afin de faire chanter les supporters blagnacais !


Le match Blagnac - Nice sera à suivre en direct-écrit sur l’application du Blagnac Rugby, ce samedi, à partir de 17h.



Plus que jamais, tous Caouecs !


367 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout